LES SPECTACLES DE LA SAISON 2017

     


Soutenus par nos partenaires







OPÉRA :           LA FILLE DU REGIMENT



                                                         



Compositeur extraordinairement prolifique, c’est à Paris que Gaetano Donizetti (1797-1848) compose «La fille du régiment  », son premier ouvrage original en français, sur un livret  de Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges et Jean-François-Alfred Bayard. “La fille du régiment”  sera représentée pour la première fois  le 11 février 1840.


Bien qu'étant dans le pur style du bel canto italien, cet opéra-comique en  deux actes  est très proche de l'opérette que l'on trouvera peu après avec Offenbach, où l'histoire est un prétexte à l'amusement.


C'est un  opéra-comique  qui demeure populaire dans le vrai sens du terme, car il met en scène des personnages ordinaires dans un décor historique, où la joie, l’émotion et les événements, s’expriment dans une musique tantôt militaire, parfois lyrique, par moment faite de mélodies populaires, invariablement irrésistible et bon enfant.

Tous ces éléments en font l’un des trésors du répertoire lyrique français.

Résumé

Au Tyrol pendant les guerres napoléoniennes.
Marie une jeune vivandière orpheline et pleine d’esprit, adoptée par un régiment de grenadiers tyroliens veut épouser le jeune paysan qui est devenu soldat par amour pour elle. Après de nombreux rebondissements et autant d’aventures, à commencer par les retrouvailles avec sa mère, une aristocrate ridicule et rétrograde, l’amour triomphera et la naïveté, l’humour et l’idéalisme de Marie, auront raison de la risible Marquise.


«  La fille du régiment  » par l'ARCAL  :

L'ARCAL monte ce spectacle avec des intervenants professionnels associés à des amateurs, avec mise en scène, décors et costumes, ensemble instrumental et chanteurs lyriques.


La direction du chœur et de l'orchestre est assurée par Mme A.Claude Gérard et la mise en scène par M. Hervé Carrère assisté de Mlle Lucile de la Morena.


Deux jeunes élèves (17 et 18 ans) du conservatoire de Colomiers qui se destinent à une carrière lyrique professionnelle participent  à ce spectacle.






THÉÂTRE :                                9 POMMES, 1 CAFÉ, L’ADDITION !       

 


Spectacle autour d’ Eugène Ionesco.


A la terrasse du café-épicerie d'Eugène un dimanche matin, on s'apostrophe,   on voit passer un rhinocéros, on enterre un chat, entre autre. On boit, on parle économie, ça part dans tous les sens. Une impression de désordre, mais pas que ! On est dans le registre de  l'absurde servi par un comique de situation, de  gestuel et de langage. Mais le rire renvoie toujours à des sujets plus graves. Avis au public !




                                                                  Mise en scène Hervé Carrère



                                                                                          

Iframedate