iframespectannee


                         

 LES SPECTACLES DE LA SAISON 2018

     


Soutenus par nos partenaires







CHANT :           La petite Reine


Quand le Tour de France   est pensé et vécu à travers le regard  de deux jeunes enfants on obtient un délicieux conte original mis en musique autour de  chansons françaises et anglo-saxonnes...


Une création   autour du thème de la Grande Boucle, montée et présentée par la troupe et l'ensemble instrumental de l'ARCAL.



Chef de choeur Anne-Claude Gérard.

Idée originale et miise en scène Hervé Carrère .






THÉÂTRE :                                L’hôtel du Libre Echange

 


Comédie de Feydeau par la troupe de l’atelier théâtre de l’ARCAL.


" Sécurité et discrétion, hôtel du Libre Echange, 220 rue de Provence, recommandé aux gens mariés, ensemble ou séparément ".


Lorsque Madame Pinglet lit  cette annonce publicitaire de l'Hôtel du Libre Echange à son mari, elle est outrée, mais ignore encore que ce dernier vient justement d'y donner rendez-vous à l'épouse de Monsieur Paillardin, leur voisin...

Et c'est finalement tout un petit monde de bourgeois,  frustrés et mesquins, qui se retrouvera inopinément dans cet hôtel borgne pour une folle nuit et des péripéties délirantes.

Un festival de quiproquos, de mensonges, de malentendus et de rebondissements  ; un sommet dans l'art de claquer les portes, d'ouvrir les mauvaises, celles qui ne ferment pas, ou de regarder par le trou de la serrure  : toute la mécanique du vaudeville est dans cette pièce et Feydeau  y excelle pour le plus grand plaisir du spectacteur.


Le propos joue avec l'absurde, conduit du banal au délire  C'est du Théâtre de boulevard, grinçant,  mais drôle  et réjouissant à la fois, qui invite à la plus franche des vertus théâtrales  : le fou rire  !

A voir sans modération.



Georges Feydeau


Paris 1862 - Rueil Malmaison 1921


En observateur lucide de la société de son temps, Feydeau bâtit ses intrigues en scrutant la nature humaine. Il domine le Théâtre de boulevard de la fin du XIXème siècle et excelle dans l'art de la mécanique du vaudeville,  au rythme rapide et dynamique - où le  spectateur est sans arrêt intrigué et intéressé par ce qui se passe sur scène-.

La capacité de Feydeau à transformer une situation banale en délire scénique ont fait dire de lui qu'il a annoncé le théâtre burlesque...



Mise en scène Hervé Carrère

Décor Loïc Leclerc/Hervé Carrère

Costumes Caroline Laroche


Iframedate